AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un ennuis mortel . (Libre)

Aller en bas 
AuteurMessage
Hizaak Blackforest

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 27/11/2009

Sorciers
Préfet en chef: Non
Equipe de Quidditch: Non
Prefet: Non

MessageSujet: Un ennuis mortel . (Libre)   Sam 28 Nov - 23:51

Il était a peine 6 :30 de matin et Hizaak était déjà debout . Il avait cours de sortilège et il aurait beaucoup mieux aimé rester coucher dans son lit . Il se leva avec un effort grandiose puis réussis a se mettre debout . Les jambes flageolantes , les yeux encore collées , il avançait lentement mais surement vers sa valise qui était pourtant seulement au bout de son lit . Ouvrit lentement sa valise pour ne pas faire trop de bruit puis enfila sa robe de sorcier par-dessus son linge . Sa robe affichait fièrement son logos de Serpentard même si lui n’y voyait aucun intérêt .

Puis tranquillement il devin enfin prêt pour son cours qui commençais maintenant dans a peut près un trentaines de minutes . Il sortis de la chambre commune , puis il se dirigea , d’un pas un peu plus réveillé, vers la grande salle pour y manger quelque chose . Son pas saccadé par cause de sa jambe coupé , le ralentissais un peu et c’étais pour ça qu’il se levait toujours une heure a l’avance pour ne pas arriver en retard a tout ses cours . Une fois arrivé , il mangea qu’une seule et unique pomme puisqu’il ne lui restait plus beaucoup de temps avant le début du cours . Déjà que la salle était au troisième étage , il aura intérêt de se dépêcher .

Il n’eu plus que le choix de se métamorphosé en chauve-souris pour pouvoir arrivé a l’heure . Une fois avoir volé jusqu’au troisième étage il arriva pile-poils a l’heure de la cloche . Il se transforma sous son apparence originel puis entra dans la classe qui était donné avec une autre maison . Il s’assit en silence a son bureau . déposa doucement avec élégance ses livres , puis s’accota doucement sur le dos de sa chaise . Le professeur, dont il se rappelait aucunement de son prénom ni de son nom de famille, commença a parler sans arrêt pour au moins deux heures de temps minimum . Sa y est , le cours s’annonçait extrêmement long .

_________________
Сяιеѕ еѕсαρе γσυя ѕωеет νσιсе αѕ Ι pαιŋт мγ σωŋ gσσďвγе



Pauvre petite Hermione...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pandore
PNJ
PNJ
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 27/11/2009

Sorciers
Préfet en chef: Non
Equipe de Quidditch: Non
Prefet: Non

MessageSujet: Re: Un ennuis mortel . (Libre)   Dim 29 Nov - 2:29

Aujourd'hui avec lieu le premier cours de Sortilèges. Le professeur avait tout préparé pour ce cours. Il espérait que cela plairait aux élèves. En attendant, le professeur était assit sur son bureau entrait de lire des parchemins très très intéressant. Puis, il vit quelques élèves arrivés, leur disa bonjour et attendit que tout le monde soit la pour commencer son cour. Quand la salle fut rempli, il se leva et ferma la porte avec un sort.
-Bonjour à tout le monde. Aujourd'hui, je vais vous parler de ce qu'on verra toute l'année

Il se retourna vers le tableau, jeta un sort et une écriture apparue dessus. On pouvait lire le programme. Il commença à parler des sorts et de la théorie pendant de longues minutes. Puis, ils leur demanda de prendre des notes et d'ouvrir leurs livres à la page 52

-Nous allons étudiés le Wingardium Leviosa. C'est un sortilège de lévitation. Vous allez l'étudier et le pratiquer sur une plume.

Il distribua les plumes et revient à sa place au bureau

-Lisez bien la page 52 et après vous pouvez vous s'exercer sur la plume

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermione Granger*

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 12/11/2009

Sorciers
Préfet en chef: Non
Equipe de Quidditch: Non
Prefet: Oui

MessageSujet: Re: Un ennuis mortel . (Libre)   Dim 29 Nov - 3:50

- Nyaaaaaaaaa

Hermione lâcha un long bâillement. Il était très tôt et elle était très fatigué, s'étant couché très tard afin de finir sa rédaction pour un devoir de potion. Elle aurait bien aimé restait au lit quelques minutes mais se voir en retard à un cours lui parut impossible. Ainsi, elle se leva paresseusement et alla se voir dans le miroire... où elle découvrit un monstre à la place d'une jeune fille belle et innocente. Elle avait vraiment dut dormir mal cette nuit là car elle avait de grosses cernes violettes sous les yeux et ses cheveux ressemblait plus à un nid prêt à accueillir des oeufs de dragons qu'à une chevelure longue, blonde et soyeuse. Elle regretta aussitôt de ne pas s'être levé plus tôt pour avoir le temps de se démêler tout ça. Tant pis. Elle allait devoir sécher la douche. Elle s'habilla vite fait, de ses habits de sorcière, uniforme consacré à Poudlard. Il n'avait pas du tout changé. Il était même identique à celui du futur, elle ne se sentit donc pas trop dépayser. Quand à sa robe de sorcière, elle la mettrait à la fin.

Elle s'approcha une nouvelle fois du miroire, brosse à la main. Puis elle commença à se démêler les cheveux difficilement. Cela lui faisait tellement mal qu'elle en eut les larmes aux yeux mais la jeune fille ne s'arrêta pas pour autant et elle eut finit une demie heure après. Elle se dépêcha d'enfiler sa robe de sorcière et d'y attacher son insigne de gryffondore et celle qui la représente comme préfète puis descendit les marches menant vers la salle commune. Là, elle y retrouva Ron, qu'elle enlaça tendrement, et Harry, à qui elle lança un salut, grand sourire aux lèvres. Ils se rendirent ensemble dans la grande salle afin de petit déjeuner. Comme toujours, dans cette même pièce, Hermione fit comme si elle ne connaissait pas Ron. C'était un vrai porc! Ne pouvait-il donc pas changé ce point si frustrant et gênant à la fois? Enfin bon... tout le monde ne peut, malheureusement, être parfait.

Petit déjeuné avalé, estomac bien rempli, les voilà en chemin pour la classe de sortilège. Hermione aimait bien ce cours, souvent quelque chose d'amusant s'y passait. Ils arrivèrent, comme à leur habitude, dans les derniers. Mais ils n'étaient pas en retard. Le professeur ayant remarqué le manque d'inattention des trois amis les avait séparé, quelques jours auparavant, et Hermione eut du mal à se rappeler de sa place. Puis elle vit la seule place de libre, celle à côté d'un jeune garçon de serpentard. Il avait les cheveux noirs et les yeux océans. Bref, la jeune sorcière devina tout de suite que c'était sa place. Elle s'avança donc vers son bureau à contrecoeur. Elle n'avait aucuns envies de s'asseoir à côté d'un serpentard mais encore moins à côté de Hizaak! C'était un idiot en personne. Elle se força tout de même à sourire et lui dire un bref salut avant de commencer à sortir ses livres et cahiers.

Le professeur débutât le cours. Des mots s'inscrivirent sur le tableau et le professeur commença un long récit sur les sorts et la théorie. Ce long discoure terminée, il leur demanda de prendre des notes et Hermione se permit de chuchoter pour elle même un "déjà fait" avant d'ouvrir son livre page 52. Quand le professeur reprit la parole, c'était pour annoncer qu'il apprendrait, cette leçon, le wingardium leviosa et que ça prendrait quelques leçons dans le futur. Il précisa que le Wingardium Leviosa était un sort de lévitation. Puis Hermione se retrouva avec une plume et un livre ouvert à la page 52. Elle soupira d'ennui. Elle avait déjà pratiquer ce sort des milliers de fois dans le futur. Mais une idée lui vint à l'esprit grâce à un bref coup d'oeil à son voisin. Elle se concentra pour faire tout le contraire de ce qu'elle voulait faire avec la plume et eut le résultat voulut. Celle-ci vola jusqu'à Hizaak avant d'exploser. La jeune adolescente se força à étouffer son rire, même si c'était difficile, surtout quand elle entendait ses deux amis rigoler derrière elle. Hermione leva la main et dit, sur un ton d'excuse et le regard à la fois innocent et pétillant à force de s'interdire de rire.

- Professeur. Je crois que j'ai loupé ma manoeuvre.

Elle pointa du doit Hizaak avant de faire semblant de faire tomber son livre, se baisser pour le ramasser, éclater de rire en silence et enfin revenir à sa place, plus sérieuse.

_________________
Rien ne vaut un bon livre à lire!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle Lacourt

avatar

Messages : 703
Date d'inscription : 31/08/2009

Sorciers
Préfet en chef: Non
Equipe de Quidditch: Attrapeuse
Prefet: Oui

MessageSujet: Re: Un ennuis mortel . (Libre)   Dim 29 Nov - 3:57

Gabrielle se demandait ce qu'elle allait apprendre aujourd'hui en cours. La jeune femme s'installa dans les dernières tables du fond et écouta les aproles du professeur. Elle vit ce que la classe allait étudier s'écrire sur le tableau. Puis, il leur disa le sort qui allait apprendre et elle ouvrit son livre à la page 52. La jeune sorcière lit la page 52 et après avoir fini, fixa sa plume pendant quelques secondes. Elle connaissait ce sort, car elle l'avait déjà utilisée dans le futur. Elle prit sa baguette, la pointa sur la plume et lança le sort. La plume lévita pendant quelques secondes avant de se reposer calmement sur la table devant elle. Elle sourit, contente d'avoir réussie son sort. Elle refit le sort sur la plume et la fait lévitée quelqeus secondes avant de la posée cette fois ci sur son livre fermé
*Facile*

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-strange-time.forumactif.org
Pandore
PNJ
PNJ
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 27/11/2009

Sorciers
Préfet en chef: Non
Equipe de Quidditch: Non
Prefet: Non

MessageSujet: Re: Un ennuis mortel . (Libre)   Dim 29 Nov - 4:08

Le professeur vit que les élèves lisaient la page52. Il sourit et s'installa à son bureau, pour écrire sur des parchemins pendant quelques minutes, le temps que les élèves lisent la page du livre avant de s'exaucer au sort. Puis, il vit qu'une élève avait réussi le sort mais sa plume s'était exploser sur la tête d'un de ses camarades. Il sorta sa baguette et la pointa sur l'élève

-Ce n'est rien Miss

Il lança un sort pour nettoyer le jeune élève et rangea sa baguette

-Continué à vous exaucer. Quand a vous Miss, vous allez bien. Si c'est le cas, continuez à vous entrainée sur ce sort

Il retourna à sa place

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halanna Potter

avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 28/11/2009

Sorciers
Préfet en chef: Non
Equipe de Quidditch: Non
Prefet: Non

MessageSujet: Re: Un ennuis mortel . (Libre)   Dim 29 Nov - 4:13

Halanna s'était levée tôt ce jour la, avait été à la grande salle, prendre son petit déjeuné avant d'allée en cours. Elle se demandait ce qu'elle allait apprendre aujourd'hui en cours. La jeune femme se mit au premier rang et écouta le professeur et lisa la page 52. Elle executa le sort sur sa plume, qui lévita au dessus d'elle avant de se posée sur le bord de l'armoire. Elle se mordit la lèvre et relança le sort sur la plume, qui lévita à nouveau dans la salle de classe pour se posé sur sa table devant elle. Elle sourit.

*Bien*

Elle vit ce qui était arrivé au jeune homme et pensa qui avait pas de chance. Ca arrivait de faire exploser la plume quand on la lévitait. Si, on faisait pas attention, on la faisait exploser.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hizaak Blackforest

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 27/11/2009

Sorciers
Préfet en chef: Non
Equipe de Quidditch: Non
Prefet: Non

MessageSujet: Re: Un ennuis mortel . (Libre)   Mar 1 Déc - 1:07

Assit tranquillement , il prit un petit bout de parchemin puis il commença a dessiner en silence sans regarder quoi que se sois, sauf bien évidemment sa feuille . La place au coter de lui était livre bien évidemment , elle était toujours libre , jusqu’au fait ou une nouvelle qu’il avait rencontrer un vendredi passé avait dessidé de s’approprier des endroits qui étaient toujours libres a ses cotés . Il en avait vraiment mare de cette petit blondasse , qui sois parlais trop ou voulait attirer l’attention du professeur , c’est fou comme elle était lèche botte !

Hizaak espérait en silence qu’elle ne sois pas présente aujourd’hui , mais il y avait peu de chance . Et bien malheureusement elle était entrer , dans la classe , c’était diriger silencieusement ver lui puis elle s’assit a la même table que celui-ci . Le professeur lui demanda de se rendre a la page 52 , c’était le sort de l’évitation , du première année, bon sang ! Il est quand même en sixième , alors pourquoi s’attarder sur un sort aussi minable ? En fait il ne dit rien , il ne dit jamais rien de toute façon .. Sauf quand c’est pour crier par dessus la tête a quelqu’un , de lui reprocher de vivre ,et toute les choses ainsi pour pouvoir le rabaisser ou le frapper quand lui viens l’occasion . Sans jeter un regard sur la page ni a sa partenaire non désirée , il continuait toujours a dessiner . Puis le professeur porta une plume a tout les bureau .

N'ayant pas remarquer se que le professeur fessait , ni se qu’il avait fait , Hizaak était toujours plongé dans son dessin , dans son monde . Il ne faut surtout pas le déranger dans des moments pareilles . Mais pourtant c’est se que Miss Granger alias Je Sais Tout ou encore Pot De Colle ou bien finalement Lèche Botte fit , elle le dérangea , et comment ? En lui fessant exploser la plume juste a coter de ses pauvres petites oreilles .

Maintenant c’en était trop , il se leva d’un frappa ses mains violemment sur le bureau qui trembla un coups puis regarda Hermione tout en pointant sa baguette vers elle .

- TOI !Hurla t’il , Espèce de lèche botte épuisante et trop bavarde , tu n’aurrais pas dut me faire exploser cette foutus plume sur moi ! Tu n’est qu’une chipie , une garce , quelqu’un en trop manque d’attention ! Je t’avais dit la dernière fois que je ne voulais pas d’ami(e)s alors pourquoi tu t’acharne sur moi ainsi !? Je vais te dire , tu n’est qu’une petit poupée de chiffon a mes yeux alors fou moi la paix !

La menaçant toujours avec sa baguette il espérait qu’elle avait compris . Déjà qu’il avait remarquer qu’elle était extrêmement émotive , il voulait bien la voire souffire pour une fois .L’atmopshère de la classe était rendue si glaciale qu’on aurait presque dit qu’ils avaient changé de la Grande-Bretagne au Pôle-Nord .

_________________
Сяιеѕ еѕсαρе γσυя ѕωеет νσιсе αѕ Ι pαιŋт мγ σωŋ gσσďвγе



Pauvre petite Hermione...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermione Granger*

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 12/11/2009

Sorciers
Préfet en chef: Non
Equipe de Quidditch: Non
Prefet: Oui

MessageSujet: Re: Un ennuis mortel . (Libre)   Mar 1 Déc - 1:34

Hermione s'ennuyait. Les autres du futur n'avait pas l'air très gaie non plus. Elle n'était donc pas la seule de son temps à l'avoir déjà travailler, ce fameux sort de lévitation. Quand elle reporta son attentions professeur, elle fut très étonné. Ce dernier de l'engueula ni ne la punit. Il lui dit juste de continuer. Il lui demandait même si elle allait bien! C'était le topo! Depuis quand les professeurs réagissait comme ça. Non mais vraiment, ou était passé la discipline?! Elle aurait grandement appréciée qu'il la vire du cours. De un, elle n'aurait pas eut à "apprendre" un sort déjà appris, deux, elle aurait put travailler sur autre chose et dernièrement, elle n'aurait pas eut à supporter son cher voisin, toujours en train de dessiner. Aaaah que le bon vieux temps où elle était assise avec son copain et son meilleur ami lui manquait. Au moins, ils étaient idiots mais elle s'amusait beaucoup, contrairement avec ce Hizaak venant d'une autre galaxy.

Alors qu'elle allait recommencer son petit manège, en plus méchant cette fois, un grand bruit la fit sursauter presque hors de sa chaise. Heureusement, elle garda place sur celle-ci. La jeune sorcière leva les yeux vers la source du bruit et vit Hizaak, debout, furieux, poings sur a table, baguette brandit vers la jeune innocente. C'était lui qui avait fait ce bruit? Il aurait put se retenir! Et oui, c'était ça, les premières pensées d'Hermione. Elle n'avait pas du tout pensée au danger que représentait la baguette pointée sur elle. Elle réalisa la situation seulement une fois qu'Hizaak est lâché ce qu'il avait sur le coeur, devant tout le monde en plus. Les noms avec lesquels il l'avait représenté était nouveau pour elle. Depuis quand était-elle lèche botte? Une garce? Quelqu'un en manque d'attention? La réponse était tellement évidente qu'elle eut du mal à la trouver. La réponse était: Depuis qu'elle connaissait une certaine personne dénommé Hizaak.

Hermione hésita entre les pleures et la colère, mais choisis ce dernier sentiment. Elle n'allait tout de même pas faire plaisir à ce jeune homme en se mettant à pleurer devant lui, lui montrer, lui prouver!, qu'il l'avait touché droit au coeur. La sensation fut horrible. Elle ne voulait pas qu'il l'appelle comme ça. Elle l'aimait bien, elle voulait compatir. Mais là, s'en était trop, trop de trop. Elle voulait mettre un thermes à tout ça. Soit il devenait son ami, sois son ennemi, mais la balance devait disparaître. Elle en avait marre de faire des efforts toute seule. Il devait mettre un peux du siens aussi! Et c'est alors qu'elle répondit, sans même réfléchir:

- Et 'est à moi que tu parles espèce de vieille crapule solitaire??! Je te signal que c'est pas moi qui reste dans mes dessins par peur de voir le monde extérieur! Mr ne veut pas tourner la page a un problème? D'accord, j'ai pigé! Et d'ailleurs, c'est le tiens, pas le miens. Je reste libre de mouvement non? D'ailleurs, regarde autour de toi! Est-ce que quelqu'un ressemble à ta mère? Hein? Non! Aucuns de nous ne ta fais de mal, c'est tout qui en fait autour de toi! Tu ressens pas la douleur autour de toi? Tu veux la partager, c'est ça?! Et bien gagner et louper! Oui tu fais souffrir les gens comme tu souffres, mais en leur faisant peur! Alors ton égoïsme, garde le pour toi, on est dans une école! Mais le plus gros con des cons à un amis, un fidèle, un esclave, un servant ou même un un partenaire pour voler des trucs! Mais toi, tu te crois au dessus de tout le monde. Étudier n'a aucune importance à tes yeux? Alors déguerpis de cette école. On veut pas d'écervelé comme toi ici. Ce qui nous attend dans le monde extérieur, dans le monde futur, est bien plus importante que tes petites histoires complètement hors du commun ou ta jambe droite! C'est pas nous qui avons prier pour que tu la perdes ce jour là! C'est pas nous qui avons prier pour que ta mère te fasse naître pour ensuite de laisser tellement tu étais chiant à voir! Tu veux savoir, je suis ravis pour ta mère de ne pas t'avoir garder. Ça lui évitera de se pourrir la vie à essayer de rendre un gamin heureux!

Cette fois, les larmes coulèrent le long de la joue de la jeune fille. Ce n'était pas des larmes de tristesse mais ce n'était pas non plus des larmes de colère. C'était plutôt un mélange. Elle regrettait un peux ce qu'elle avait dit, mais il l'avait mérité. Faire comme il faisait était insupportable, intenable, intolérable!

_________________
Rien ne vaut un bon livre à lire!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halanna Potter

avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 28/11/2009

Sorciers
Préfet en chef: Non
Equipe de Quidditch: Non
Prefet: Non

MessageSujet: Re: Un ennuis mortel . (Libre)   Mar 1 Déc - 14:15

Halanna était concentrée sur ce qu'elle faisait et n'avait pas vu trop les autres élèves fairent leurs manipulations. Puis, elle entendit des cris et regarda vers la direction

*Ils se disputent*

Elle soupira

*Serpentard et Gryffondor. Pourquoi, je suis pas surprise. Nos maisons sont rivales*

Elle posa sa plume sur son livre


*Je sens que ca va mal finir*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle Lacourt

avatar

Messages : 703
Date d'inscription : 31/08/2009

Sorciers
Préfet en chef: Non
Equipe de Quidditch: Attrapeuse
Prefet: Oui

MessageSujet: Re: Un ennuis mortel . (Libre)   Mar 1 Déc - 14:17

Gabrielle soupira et passa sa main dans ses cheveux

*Hermione*

Elle regarda la scène

*Il faut pas que j'interviens. Ce n'est pas à moi de le faire, mais au professeur*

La jeune femme soupira à nouveau

*Même à cette époque, il a déjà des tensions entre ses deux maisons*

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-strange-time.forumactif.org
Pandore
PNJ
PNJ
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 27/11/2009

Sorciers
Préfet en chef: Non
Equipe de Quidditch: Non
Prefet: Non

MessageSujet: Re: Un ennuis mortel . (Libre)   Mar 1 Déc - 14:39

Le professeur soupira et passa une main sur son visage pour se calmer devant la scène qui voyait. Il prit une grande respiration avant d'expirer. Il se leva et se dirigea vers eux. Il prit sa baguette et lança un accio sur les baguettes de ses deux élèves. Leurs baguettes se retrouvèrent dans sa main. Il était en colère

-SA SUFFIT

Il fait une pause

-VOUS RESTEREZ A LA FIN DU COURS POUR CONNAITRE LE LIEU ET L'HEURE DE VOTRE COLLE

Il refit une pause

-Maintenant, tout le monde reprend ce qui faisait avant

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hizaak Blackforest

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 27/11/2009

Sorciers
Préfet en chef: Non
Equipe de Quidditch: Non
Prefet: Non

MessageSujet: Re: Un ennuis mortel . (Libre)   Jeu 3 Déc - 0:11

Respirant bruyamment du nez , il voulait bien contrôler sa colère , mais pour un colérique de son genre c’étais bien impossible . Furax de rage , il voulait bien lui jeter un sort dont elle se rappellerais pour toute sa vie . Du genre de Levicorpus ou bien encore Endoloris qui est pourtant un sortilège impardonnable , mais il lui en voulait tellement qu’il n’envisageais aucune punition . Il avait bien décider qu’elle sortilège lui donnez . C’était Supplice de Métamorphose qui la pétrifierai , mais supposément qu’il pouvait donner la mort alors pourquoi pas tenter le coups ? S’apprêtent a lancer le sortilège , sa baguette fut extraite de ses mains puis atterrirent dans les mains du professeur .

- Je vaut bien mieux que toi a se que je sache et a se que je peu voir ! Et j’aime mieux être une crapule solitaire que de ressembler a un brunette trop gâter et lèche cul des profs !En plus l’écervelé se n’est pas moi mais toi ! Vraiment entre nous qui entre moi ou quelqu’un qui crois tout connaitre jusqu’au futur , qui serait le plus fou hein !? Et bien j’opte pour toi !

Tout se qu’elle avait dit l’avait profondément touché , mais elle n’avait pas le droit d’agir ainsi contre lui , le seul qui pouvait le faire c’était lui et lui uniquement ! Il agrippa d’un geste rapide ses cheveux bruns , tout en la força a se pencher pour que la douleur sois supportable , puis elle était enfin rendu a la hauteur de son menton assez proche pour qu’il puisse lui murmurer une phrase a l’oreille .

- Ne me parle plus jamais ainsi …

Puis il la gifla , tout en relâchant ses cheveux . Il n’était pas prêt de faire la paix .. Au contraire la guerre ne faisait que commencer …

_________________
Сяιеѕ еѕсαρе γσυя ѕωеет νσιсе αѕ Ι pαιŋт мγ σωŋ gσσďвγе



Pauvre petite Hermione...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermione Granger*

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 12/11/2009

Sorciers
Préfet en chef: Non
Equipe de Quidditch: Non
Prefet: Oui

MessageSujet: Re: Un ennuis mortel . (Libre)   Dim 13 Déc - 3:28

Hermione sentait le souffle d'Hizaak, elle l'entendait comme si c'était un simple bruit comme les autres. Il devait être vraiment énervé. Mais elle aussi était énervé! Il en avait trop dit! D'ailleurs... n'en avait-elle pas trop dit elle même? Après tout elle était à des années de ses parents, elle se sentait seule sans eux, comme s'ils n'avaient existé que dans ses rêves. Et pourtant, elle avait osé parler de la mère d'Hizaak alors qu'il ne l'avait jamais connu. Elle ne sut dire si c'était pire que ce qu'elle vivait, ou mieux, mais elle n'avait pas le temps de réfléchir. Elle n'en avait pas l'occasion. Elle devait se concentrer afin de garder son sang froid, ne pas s'énerver, rester bien calme. Le discoure du jeune homme l'avait quelque peux énerver mais celui qui ensuivit n'assouvit en rien sa colère. A cela vint s'ajouter une action épouvantable du professeur. Il s'empara des baguettes des deux jeunes adolescents. Ne lui avait-on donc pas apprit la politesse de laisser les gens finir de parler avant de s'introduire dans la conversation? Apparemment non. Mais Hermione pouvait se sentir heureuse, car Hizaak l'aurait sûrement transformer en bouillit. Rhooo puis après tout, ce n'était pas si grave si? Malheureusement, il n'avait pas besoin de baguette pour faire du mal. Il passa à la méthode moldu. Il attrapa la touffe de cheveux de la jeune sorcière et les tira autant que possible, afin de la faire souffrir. Il réussit mais aucuns sons ne sortirent de la bouche de la jeune fille, ni aucunes réactions d'ailleurs. Tel un Robot.
Puis, dans une voix dénuer d'émotion, elle dit.

- Moi qui croyais ne plus avoir d'anonymat, me voilà gâté.

Quand il l'eut lâcher, Hermione ne montra pas son soulagement. Elle le dévisagea simplement, d'un regard dénué d'émotion. Puis elle reprit ses esprits, s'approcha du professeur d'un pas presser, prit les baguettes sèchement en disant:

- Je pense que le cours peut se terminer, si vous le permettez...

Puis elle repartie à sa place, prit Hizaak par le bras et le traîna jusqu'à la porte. Personne autour d'eux n'avait osé bouger ou parler. Bien.
Une fois de l'autre côté de la porte, Hermione relâcha légèrement son entreinte mais pas totalement, de peur que le jeune homme qui se tenait devant elle ne s'échappe. Puis, après avoir laisser un lourd silence s'installer ente eux deux, dans ce couloir vide et sombre, elle dit, d'une voix brisée par les larmes qu'elle s'obligeait à ravaler.

- Écoute, je sais que tu ne m'aimes pas. On a très mal commencer. Peut-être que si nous avions eut l'occasion de s présenter plus proprement, rien de tout cela ne ce serait passer...

Elle avait dit cela tout en lui tendant sa baguette. Elle même avait ranger la sienne. Elle n'en voulait pas. C'était d'ailleurs plutôt dangereux de rester sans défense devant un tel jeune homme... Puis elle reprit, d'une même voix.

- Je n'aurais pas dus aborder le sujet sur ta mère. J'ai étais... plus que méchante. Mais tu m'as chercher aussi! Tout ce que je veux, moi, c'est d'essayer de te comprendre, mieux, de te comprendre. Je veux... savoir qui tu es, t'aider à choisir le bon chemin. Chut chut, répond pas tout de suite. Je sais que c'est ce que tu vas faire, je sais exactement ce que tu vas me dire, mais bon, tout le monde à droit de rêver non? Moi, ça fait déjà... quelques semaines que je n'ai plus vue mes amis, mes professeurs, ma famille. Tout a disparut, volatiliser. Me voilà à quelques bonnes années de chez eux. Hizaak je...

Elle lui lança un regard timide avant de continuer, ne lui laissant pas le temps de répondre une de ses réponses tordus et déplaisantes, très déplaisantes.

- Je ne suis pas folle Hizaak. Je croyais que toute l'école était au courant, te voilà une exception. T'étais où le jour de l'invasion hein? (rigole). Si tu connais bien les règles de l'école, tu devrais savoir qu'il est impossible pour un élève d'arriver en plein milieux de l'année. Donc pas de nouveau en pleins milieux de l'année. Et pourtant, me voilà, en chair et en os, devant toi. Le pire, c'est que tu n'as pas remarquer que j'étais nouvelle. Moi plus quelques amis. On vient... du futur. On a passé une sorte de... portail qui nous a transmit ici. Ne me crois pas, je ne t'y oblige pas. Même moi je n'y croyais pas au début. Enfin, je ne voulais pas y croire. Tout ce que je t'ai dis sur le futur est vraiment arrivée. C'est pire que tout ce que tu peux imaginer. Ce n'est plus qu'une rivière de peur... et de sang. D'ailleurs, ne me demande pas pourquoi je te dis tout ça car moi même je n'en sait rien. Ça ne me ressemble pas du tout. Je devais être devant un bon livre et... Enfin bon, je veux juste t'aider à faire le bon choix, je ne veux surtout pas que tu deviennes comme le monstre qui va essayer de tous nous tuer dans à peine quelques années. Et puis, tu m'as l'air sympathique, hors mises tes sautes d'humeur assez effrayante. Bon et bien, j'ai tout dis. Tu peux partir, je ne te retiens plus. Prend moi pour une folle si tu veux, mais la vérité finit toujours par triomphé, sache le.

La jeune sorcière se retourne avant de regarder en arrière afin d'ajouter.

- Et une dernière chose. Sache que je suis là, si t'as besoin de quelque chose. Je sais que je suis désormais ta pire ennemi mais je ferais tout pour y remédier, compte là dessus.

Sur ce, elle lui lança un petit clin d'oeil puis attendit d'entendre des bruits de pas, annonçant son départ.

_________________
Rien ne vaut un bon livre à lire!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle Lacourt

avatar

Messages : 703
Date d'inscription : 31/08/2009

Sorciers
Préfet en chef: Non
Equipe de Quidditch: Attrapeuse
Prefet: Oui

MessageSujet: Re: Un ennuis mortel . (Libre)   Dim 13 Déc - 20:57

Gabrielle soupira et continua de s'entrainée au sort. Elle jetait des coups d'oeils de temps en temps à Hermione et au jeune homme. Elle ne savait plus comment il s'appelait. Elle avait du mal à se rappellé certains noms, surtout ceux de cette époque. Elle soupira encore discréstement et se concentra sur son exercie. Elle vit lévitée sa plume pendant plusieurs minutes avant de la reposée sur son livre devant elle. Puis, elle posa sa baguette devant elle, devant le livre. Elle prit la plume et joua avec en attendant la fin des cours. Ensuite, la jeune femme ouvrit son livre et lisa jusqu'à la fin des cours. Quand la cloche sonna, la jeune femme ferma son livre et le rangea dans son sac. Elle se leva, mit son sac sur son épaule, prit des livres dans ces bras et quitta la pièce.
*Le cours était vraiment drôle*

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-strange-time.forumactif.org
Hizaak Blackforest

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 27/11/2009

Sorciers
Préfet en chef: Non
Equipe de Quidditch: Non
Prefet: Non

MessageSujet: Re: Un ennuis mortel . (Libre)   Dim 27 Déc - 21:44

Il se fit brutalement tirer par le bras, Hermione l’emmenais en dehors de la classe dans le couloir. Tout en l’écoutant, il ressemblait a quelqu’un dont les paroles passaient par une oreille et ressortaient par un autre. Mais pourtant il l’écoutait en silence, et tout se quelle disait allait droite au cœur. De longue minutes s’écroulèrent, pendant que lui restait silencieux et qu’elle lui criait presque par les oreilles. Il ne disait mots, muet comme une tombe. Il se dandinait d’un pied a l’autre, puisque sa jambe manquante commençais a lui faire assez mal. La cloche finit par sonner, et les élèves sortaient enfin du cours. Tout en passant ils regardaient Hizaak et Hermione qui se regardaient tout deux assez méchamment, en fait c’étais plus Hizaak qui la regardait ainsi. Lorsqu’elle eu enfin finit, il la quitta sans dire un seul mot, bouillonnant de l’intérieur, il entra dans la classe pris sa fiche de retenus et sa baguette puis ressortit du cours tout en regardant la petit brunette. Il s’arrêta devant elle, tout en la regardant profondément dans les yeux, sont air n’était plus vraiment la même, il ressemblait a quelqu’un qui n’avait plus aucun espoir de vivre. En fait la muraille qui entourait son cœur venait de se percé. Il se sentait extrêmement seul, beaucoup plus seul qu’à l’habitude…Il voulut parler mais il se résigna. Levant la main il poussa doucement Hermione sur le coter puis partit vers son dortoir sous le regard étonné des autres élèves. Quelqu’un avait réussit à dire quelque chose sans qu’il ne puisse riposter, c’étais presqu’un miracle.

Marchant de gauche a droite, vers un endroit précis tout ceux qui se mettaient en travers de son chemin se tassaient brusquement, la rumeur avait été transmise comme la peste, personne ne voulaient qu’il laisse sortir sa colère noire sur eux. Seul les personnes qui n’étaient pas au courant étaient devant lui et tout se qu’il faisait c’est de les pousser pacifiquement, sans dire un mot. L’étonnement pouvait se lire sur les visages de tous et chacun. Le château se fessait bien vide sans la personnalité de le petit démon de Poudlard. Il y avait même des braves qui allaient l’aborder pour savoir se qu’il avait, mais tout se qu’ils recevaient comme réponse c’étais un regard vide et assez étrange.

Au lieu d’aller dans son dortoir, il décida d’opter pour l’infirmerie. Puisque sa jambe lui fessait beaucoup plus mal qu’à l’habitude. Une fois arriver, infirmière l’examina et lui donna un remède assez dégoutant mais il était extrêmement efficace. En seulement quelques minutes il ne ressentait aucune douleur sauf au cœur. Mais aucun remède ne pourrait l’aidé cette fois. Finalement il se dirigea vers son dortoir, une fois arriver , il donna le mots de passe et entra se dirigeant vers son lit et s’y étendit observant silencieusement le plafond, il entendait les paroles d’Hermione qui passaient et repassaient en boucle.

_________________
Сяιеѕ еѕсαρе γσυя ѕωеет νσιсе αѕ Ι pαιŋт мγ σωŋ gσσďвγе



Pauvre petite Hermione...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermione Granger*

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 12/11/2009

Sorciers
Préfet en chef: Non
Equipe de Quidditch: Non
Prefet: Oui

MessageSujet: Re: Un ennuis mortel . (Libre)   Lun 28 Déc - 0:31

Hermione avait dit tout ce qu'elle avait à dire. Qu'Hizaak la croit ou pas, ça n'avait plus aucunes importance dans le moment présent. D'ailleurs, à peine le dernier mot sortie de sa bouche que le jeune homme se dirigea vers la classe reprendre sa baguette. La sonnerie avait retentie quelques secondes auparavant et les élèves qui étaient sortis de la classe les avaient dévisagés avec un air d'étonnement mais sans trop s'attarder. La jeune sorcière elle n'y faisait pas attention. Elle contiuer de suivre Hizaak des yeux. Quand il ressortie
de la pièce, il poussa Hermione qui se trouvait sur son passage. Il la poussa, oui, mais pas comme à son habitude, il la poussa gentiment. Cela étonna plus qu'un peux la jeune élève du futur. Elle se demanda ce q'elle vait dit qui aurait put créer une telle réaction chez ce démon. D'ailleurs, elle ne fut pas la seule à avoir cette réaction d'éttonement. Tout le monde autour d'elle était plus qu'étonné. Ils dévisageaient la jeune femme. Elle entendit quelques mots lui faisant une petite idée sur ce que les autres élèves pensaient. Certains pensaient que la jeune femme était la cause de se changement de comportement d'autre pensaient d'autre chose, avaient d'autres hypothèses, toutes carrément impossible. Où allaient-ils chercher ce genre d'idées?

Renonçant à son envie mortelle de suivre Hizaak, Hermione se dirigea vers l'infirmerie, ayant quelque chose à prendre là-bas, pour un devoir, mais elle y renonça en voyant le jeune Blackforest. Elle tourna les talons, faisant marche arrière et se promena un peux dans le château avant de se rendre à la bibliothèque, son endroit... magique, l'endroit dans lequel elle adorait se trouver. C'était exactement comme dabs le futur, même si les livres étaient quelques peux différents. La jeune sorcière se demanda si les autres élèves venant du futur se sentait comme elle, abandonné. Elle savait que Ron se sentait bien dans ce temps si vieux et que Harry était plus qu'heureux, pouvant rencontrer sa futur defunte famille. Mais elle avait personne. Ses parents étant moldu, ils n'étaient pas à l'école. Et puis même, elle ne pouvait pas débarquer, ils l'a prendraient pour une folle. Mais une chose de positive dans tout ce bazard, Hermione avait une chance de s'améliorer encore plus dans la matière "Histoire" maintenant qu'elle vit elle même le temps passé. Quoi de mieux pour une jeune fille qui aime les bonnes notes, espérant réussir dans "son" futur?

_________________
Rien ne vaut un bon livre à lire!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hizaak Blackforest

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 27/11/2009

Sorciers
Préfet en chef: Non
Equipe de Quidditch: Non
Prefet: Non

MessageSujet: Re: Un ennuis mortel . (Libre)   Lun 28 Déc - 19:40

Toujours en regardant le plafond pendant de longues minutes, il se résigna par se lever, s’approcha doucement du mur d’en face, prit une profonde inspiration, serrant fortement les poings, puis frappa dans le mur. Sa colère avait été évacué, et un immense ‘’Crac’’ se produisit dans son poing droit, sous l’adrénaline il ne remarquait pas grand-chose mais il venait de se fissurer quelques jointures. En fait trois sur quatre venait d’être fissurées. Sa main dégoutait de sang, mas il ne le remarqua pas, le mur quand a lui il était en mauvais état a cause de son coup de poing le mur avait lui aussi fissuré. En sorte de transe, il entendait en boucle les paroles des élèves et celles d’Hermione surtout. Hurlant de rage il redonna un coup de poing dans le mur, puis cette fois il revint a la réalité, s’écroulant sur le sol, les larmes aux yeux, il venait de cassé ses jointures. Il se leva tant bien que mal puis se dirigea vers la sortie de la salle commune, séchant ses larmes de douleur en cours de route, les autres Serpentard le regardaient avec un air interrogateur et assez inquiet a son sujet. Une fois sortit, la main dégoutant de sang, il marchait du plus vite qu’il pouvait vers l’infirmerie.

Une fois arrivé, il s’assit dans le même lit qu’avant, puis attendit l’arrivé d’une infirmière. Celle-ci était la même qu’un peu plus tôt. L’infirmière arriva, décourager de se qu’il avait, sa jambe et voilà sa main.. Elle l’examina de près. Oh mais c’étais grave !! Il venait de se briser les jointures ! L’infirmière partit chercher un petit bol puis elle y versa un liquide presque comme de l’eau. Elle déposa le bol sur la table de chevet puis commença a bander sa main. Puis elle lui donna le petit bol et lui ordonna de boire, toujours aussi muet comme une tombe, il but sans demander se que c’étais..Mais lorsque ses lèvres touchèrent le liquide, elles commencèrent a bruler comme des flammes, il sut rapidement quel était cette potion. C’étais le Poussos, et zut ça allait faire mal. Vraiment mal…Il prit un gorgée avec un effort surhumain, cette gorgée était brulante comme de la lave et il avait la sensation qu’elle était prise au même endroit dans sa gorge…Une extrême douleur s’empara de lui puisque ses os commençaient à pousser petit à petit. Serrant des dents il se leva, puis sortit de l’infirmerie, il devait se rendre a la salle de cours pour pouvoirs assisté a sa retenue..

_________________
Сяιеѕ еѕсαρе γσυя ѕωеет νσιсе αѕ Ι pαιŋт мγ σωŋ gσσďвγе



Pauvre petite Hermione...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle Lacourt

avatar

Messages : 703
Date d'inscription : 31/08/2009

Sorciers
Préfet en chef: Non
Equipe de Quidditch: Attrapeuse
Prefet: Oui

MessageSujet: Re: Un ennuis mortel . (Libre)   Jeu 31 Déc - 0:33

La jeune femme soupira et rangea ses affaires et sorti de la salle de classe. Elle était dans ses pensées et ne faisait pas attention ou elle allait. Elle serra ses livres contre elle et se dirigea vers la bibliothèque
*Je vais aller faire mes devoirs*
Elle sourit
*Au moins cela m'occupperas*
Elle tourna dans le couloir



(RP Finit ? Oo)

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-strange-time.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un ennuis mortel . (Libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un ennuis mortel . (Libre)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ennui mortel - TERMINÉ
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Strange Time :: POUDLARD :: 3 EME ETAGE :: COURS DE SORTILEGES-
Sauter vers: